Technologies Educatives Innovantes en Russie et a l'etranger

Le projet est soutenu financierement par la Fondation des sciences humanitaires russes ("Technologies educatives innovantes en Russie et à l'etranger", numero de subvention 13-06-12034v).

Apprendre aujourd'hui et demain

15декабря
Lieu:Solvay Brussels School of Economics and Management, Campus du Solbosch - ULB, Avenue F.D. Roosevelt 42 - Bat R42, 1050 Bruxelles

Les modes d'apprentissage évoluent! Un peu, beaucoup, passionnément parfois, ou pas tant que cela? Le Campus virtuel en gestion (CVG), Now.be et l'AWT vous convient à une journée décapante pour mieux appréhender la nature de ces changements, ce qui marche et ce qui doit encore faire ses preuves

Apprendre aujourd'hui et demain Une (r)évolution permanente

S'il est incontestable que les modes d'apprentissage n'ont jamais cessé d'évoluer, de l'invention de l'écriture à celui de l'imprimerie jusqu'au tsunami numérique, soulageant toujours plus notre mémoire pour libérer le potentiel de créativité de notre cerveau comme l'explique Michel Serres, le marketing des technologies éducatives tend à nous faire croire que ce rythme s'est accéléré pour coller à celui des évolutions technologiques. Ainsi, on est passé, en à peine dix ans, de l'e-learning aux MOOC (Massive Online Open Course), puis aux SPOC (Small and Particular Online Course) et maintenant aux COOC (Corporate MOOC), pendant que certains "dissidents" tentent d'imposer le digital learning pour des raisons stratégiques.

Le marketing des technologies éducatives ne tarit en effet pas d'inventivité pour nous maintenir en haleine. En fait de l'e-learning au digital learning, en passant par les MOOC ou tout autre vocable récent ou plus ancien (e-formation, Web based learning, enseignement télématique, etc.), c'est choux vert et vert choux. Certes, l'évolution technologique a permis une massification de l'e-learning qui était plus difficile à mettre en place il y a peu, mais d'aucuns s'interrogent sur les réelles plus-values pédagogiques. En effet, s'il est incontestable que des expérimentations pédagogiquement très intéressantes sont menées dans les MOOC connectivistes (ex: couplage MOOC et pédagogie inversée expérimenté conjointement dans eLearn2 par Marcel Lebrun de l'UCL et Christophe Batier de l'Université de Lyon), force est de constaté que la majorité des MOOC proposés ont surtout pour ambition de faire parler de l'institution qui le porte et propose généralement une pédagogie assez pauvre, conduisant à des taux d'abandon records (90 à 95%). Tout dépend donc des objectifs poursuivis (apprentissage ou stratégie marketing), mais également des moyens et de l'expertise mis en oeuvre, ainsi que du caractère certifiant ou libre des MOOC proposés.

C'est donc un partenariat public/privé, comprenant un spécialiste de l'enseignement et de la formation (CVG), une société de développement (Now.be) et un organisme public chargé de promouvoir l'utilisation des technologies numériques en contexte d'apprentissage (AWT), qui vous propose neuf ateliers participatifs de 45 minutes pour en apprendre davantage sur les tendances qui font le buz dans l'apprentissage.

Renseignement et inscription

  • Où? Solvay Brussels School of Economics and Management, Campus du Solbosch - ULB, Avenue F.D. Roosevelt 42 - Bat R42, 1050 Bruxelles
  • Quand? Le 16 décembre 2014 de 9h30 à 15h30
  • Inscription gratuite (lunch compris) mais obligatoire pour des raisons organisationnelles